Etre Serviteur de la Miséricorde

En servant leur prochain, les Serviteurs de la Miséricorde participe à la mission du Christ et atteignent leur véritable dignité comme le Bienheureux Jean Paul II l’exprime :

« Cette dignité s’exprime dans la disponibilité pour servir à l’exemple du Christ qui n’est pas venu pour être servi mais pour servir. Donc si on ne peut vraiment régner qu’en servant, comme le montre l’attitude du Christ, le service exige en même temps une maturité spirituelle telle qu’il faut le définir à juste titre comme une royauté. Pour être capable de servir les autres dignement et efficacement, il faut savoir se dominer soi-même, il faut posséder les vertus qui rendent cette domination possible. » Jean Paul II (Redemptor Hominis 21)

Jésus qui est Dieu et juge de tout homme ne s’impose pas mais sert par amour jusqu’à donner sa vie.

« Le Christ nous montre que la vraie royauté, c’est de vivre dans le service et le don de soi, dans l’obéissance et l’amour jusqu’au bout. Nous aussi, devenus par la grâce de Dieu « race élue, sacerdoce royal, nation sainte », nous pourrons atteindre dans la joie les sources du Salut et proclamer au monde les merveilles de Celui qui nous « a appelés des ténèbres à son admirable lumière ! » Benoît XVI (catéchèse du psaume 110)

Au service de la Miséricorde Divine en actes, en paroles et par la prière.