Apostolat

Le mouvement des Serviteurs de la Miséricorde répond par des propositions concrètes aux orientations proposées ci-dessus, notamment par ses trois branches qui sont l’apostolat de la Miséricorde, Miséricorde en actes, et Accueil-Écoute.

 L’APOSTOLAT DE LA MISERICORDE

« Parle au monde entier de ma miséricorde, de mon amour. Les flammes de ma miséricorde me brûlent, je désire les déverser sur les âmes humaines. Oh ! Quelle douleur elles me causent quand elles ne veulent pas les recevoir. Ma fille, fais ce qui est en ton pouvoir pour étendre la vénération de ma miséricorde, … Dis à l’humanité douloureuse de se blottir dans mon Cœur miséricordieux et je la comblerai de paix. » (1074)

« Fais ce qui est en ton pouvoir pour étendre la vénération de ma miséricorde, je suppléerai à ce qui te manque. » (1074)

Faire connaître et témoigner de la miséricorde appartient à tous ceux qui en vivent, dans la confiance et à tous ceux qui ont expérimenté qu’elle est source de salut. Faire connaître les différents points de la dévotion est une manière de pratiquer la miséricorde et réponds à une demande explicite du Christ.

Voici quelques exemples concrets portés par le mouvement

  •  Diffuser le Tableau Pèlerin.
  • Participer à la chaîne de prière Fin de Vie.
  • Participer à la chaîne de prière pour les hommes politiques.
  • Mettre en place et animer l’Heure de la Miséricorde dans les paroisses.
  • Animer des temps de prière à la Miséricorde dans différents lieux comme les paroisses, les maisons de retraite, … et participer aux différentes chaînes de prière.
  •  Faire connaître la fête de la Miséricorde et se mettre au service de sa paroisse pour qu’elle soit célébrée solennellement .
  • Diffuser les images de Jésus Miséricordieux et évangéliser.
  • Encourager l’intronisation du tableau de Jésus miséricordieux .
  • Diffuser le message de la Miséricorde en proposant des conférences, des veillées Miséricorde, des retraites avec la consécration à Jésus miséricordieux .
  • Proposer le pèlerinage en Pologne qui a lieu tous les ans au mois de juillet .

INTRONISATION DU TABLEAU DE JESUS MISERICORDIEUX

 Lors de l’apparition du 22 février 1931, Jésus a demandé à sainte Faustine de faire réaliser un tableau le représentant, tableau pour lequel il a promis de nombreuses grâces. Puis il a ajouté : « Je désire qu’on honore cette image, d’abord dans votre chapelle, puis dans le monde entier. » (48)

gesu3favicon

Le mouvement des Serviteurs de la Miséricorde, conscient des grâces accordées par cette représentation et attentif à la demande de Jésus que ce tableau soit vénéré dans le monde entierpropose l’intronisation du tableau dans les maisons.

 Toute personne peut introniser le tableau selon le cérémonial validé par l’ordinaire du lieu.

 L’intronisation du tableau est une proposition du mouvement mais n’oblige pas à adhérer.

 Que signifie introniser le tableau ?

 Introniser le tableau, c’est mettre à la place d’honneur dans les foyers le Roi de miséricorde qui vient apporter la paix, la guérison, le pardon, la miséricorde… comme cela s’est produit à chaque fois que Jésus s’est rendu dans une maison lors de son ministère public (cf. Lévi (Mat 9, 10-13, Luc 5, 29, Mc 2, 15-17), Zachée (Luc 19, 1), la belle-mère de Simon (Luc 5, 29, Mc 1, 29-31), un pharisien (Lc 7, 36), etc… et après la résurrection (Jn 20, 19-29)).

 Introniser le tableau selon les promesses de Jésus donne accès à la source de la miséricorde. « Je donne aux hommes un vase avec lequel ils doivent venir puiser la grâce à la source de la miséricorde. Ce vase, c’est cette image avec l’inscription : « Jésus j’ai confiance en toi. » » (327)

 Introniser le tableau favorise la vie de prière familiale ou personnelle aux membres du foyer et ouvre aux grâces promises par Jésus lui-même : « Je promets que l’âme qui honorera cette image ne sera pas perdue. Je lui promets aussi la victoire sur ses ennemis dès ici-bas et spécialement à l’heure de la mort, moi-même je la défendrai comme ma propre gloire. » (48)

 Enfin la présence du tableau est un témoignage pour tous ceux qui passent dans la maison et l’occasion pour chacun de recevoir des grâces : « Par cette image, j’accorderai beaucoup de grâces aux âmes. Que chaque âme ait donc accès à elle. » (570)

 Cette intronisation est une cérémonie domestique qui peut se faire en présence d’un prêtre. (cf. cérémonial)

Pour commander le cérémonial

Intronisation-tableau

Au service de la Miséricorde Divine en actes, en paroles et par la prière.