Quelques témoignages des veillées

03.03.2015 – Le Père Emmanuel, recteur du Sanctuaire de Valcluse a invité M., domiciliée à Grasse, à témoigner de sa guérison. En effet, le message reçu le dimanche après-midi d’une guérison du foie et du cœur était pour M.

Et pourtant, le 30 décembre, M. était transportée aux urgences de l’hôpital de Cannes où l’équipe médicale constatait deux infarctus et une cirrhose du foie irréversible.

Aujourd’hui, le cardiologue « ébahi », « consterné », « dépassé » (ce sont les mots même de M.) ne retrouve plus aucune trace des infarctus, en précisant que c’est médicalement impossible !
Par ailleurs, le taux de gamma-GT au niveau de son foie a baissé sans traitement… de moitié !
M. est guérie !

Nous rendons grâces à Dieu. Loué soit notre Seigneur.


22.11.2014 – De nombreuses guérisons ont eu lieu durant la Grande Veillée de Prières à Paray-Le-Monial, durant le week-end des 22-23 novembre.
– A… a été guéri d’une hernie.
– M… souffrait en permanence depuis plus de 10 ans. Elle a été guérie de son nerf sciatique.
– C… devait se faire opérer cette semaine de son poignet qui a été guéri.
– Plusieurs témoignages également de guérisons intérieures (joie retrouvée, cœur en paix, démarches de pardons avec libération après avoir reçu le Sacrement de réconciliation …).


10.10.2014 – Un grand merci de votre venue dans notre ville ! Pendant la veillée des Serviteurs de la Miséricorde, j’ai confié à Jésus un jeune, désorienté, qui a décroché. Je l’ai vu dimanche dernier. Il est venu se confesser. Je lui ai ensuite laissé pour une semaine le tableau de la Sainte Miséricorde pour qu’il prie chez lui. – Père T.


8.10.2014 – Réconciliations familiales. Guérisons d’une hernie, de l’estomac.


7.10.2014 – J’étais habitué à la confession collective. Suite à la veillée des Serviteurs de la Miséricorde, j’ai franchi le pas et me suis dirigé vers le sacrement individuel de réconciliation – H.


1.10.2014 – Je vivais avec un lourd péché sur la conscience depuis près de 20 ans. Jusqu’à présent, je bloquais lors de mes confessions, avec ce péché. Lors de la veillée organisée par les Serviteurs, j’ai enfin pu confesser ce péché. Je me sens désormais libéré, avec une joie et une paix au cœur difficile à décrire tellement je suis heureux – F.


1.10.2014 – Le lendemain d’une veillée des Serviteurs de la Miséricorde, j’ai reçu un appel de 45 minutes de mon petit-fils, qui était en totale rupture avec la famille depuis de nombreux mois – C.


1.10.2014 – Le lendemain d’une veillée, Y… qui avait quitté le domicile familial (en instance de divorce) pour aller vivre chez sa mère, revient au domicile familial pour le plus grand bonheur de ses enfants qui l’attendaient.

Au service de la Miséricorde Divine en actes, en paroles et par la prière.