Fête de la Miséricorde

Le pape Jean-Paul II a officiellement institué la fête de la Divine Miséricorde le 30 avril 2000. Cette fête est célébrée le premier dimanche après Pâques.

  •  Les demandes de Jésus

 Les âmes périssent malgré mon amère Passion. Je leur offre une dernière planche de salut, c’est la fête de ma Miséricorde. (965.)

 Je désire que la fête de la Miséricorde soit le recours et le refuge pour toutes les âmes, et surtout pour les pauvres pécheurs. En ce jour, les entrailles de ma miséricorde sont ouvertes, je déverse tout un océan de grâces sur les âmes qui s’approcheront de la source de ma miséricorde. Toute âme qui se confessera et communiera, recevra le pardon complet de ses fautes et la remise de leur punition.

En ce jour, sont ouvertes toutes les sources divines par lesquelles s’écoulent les grâces. Qu’aucune âme n’ait peur de s’approcher de moi, même si ses péchés sont comme l’écarlate. (699.)

Je désire que cette image soit solennellement bénie, le premier dimanche après Pâques et qu’elle reçoive les honneurs publics, afin que chaque âme puisse la connaître. (341)

  • Concrètement, Comment faire?

Cette fête se prépare par la neuvaine à la Divine Miséricorde qui commence le Vendredi Saint et la prière du chapelet. Le premier dimanche après Pâques, nous sommes invités à adorer particulièrement Dieu dans ce mystère de la Miséricorde.

Lors de l’Eucharistie dominicale, les textes de la liturgie du jour doivent être respectés et le prêtre est invité à parler de la grande miséricorde du Seigneur au cours de l’homélie. Le sacrement de la réconciliation est à proposer largement à tous.

Car, tout fidèle qui se confesse, communie et prie aux intentions du Saint Père reçoit l’indulgence plénière. Le tableau du Christ Miséricordieux doit être exposé à la vue de tous les fidèles et vénéré.

L’après-midi, au cours de l’adoration eucharistique qui peut commencer à 15 h 00, il est bon de se rappeler de la grande miséricorde que le Christ a manifestée lors de sa Passion en lisant par exemple un extrait de l’évangile de la Passion puis quelques extraits du Petit Journal de Sainte Faustine qui relatent des visions du Christ souffrant.

Toutes les intentions de prière pour le monde qui sont lues lors de l’office de la Passion le Vendredi Saint peuvent être à nouveau présentées. Enfin, le chapelet de la Miséricorde Divine peut être prié suivi ensuite de la prière des litanies de la Miséricorde.

Au service de la Miséricorde Divine en actes, en paroles et par la prière.