Tableau pèlerin

Les Serviteurs de la Miséricorde lancent le tableau-pèlerin, une initiative en faveur de l’évangélisation par la miséricorde ; Evangélisation de proximité ! Evangélisation à la « périphérie », comme nous le demande notre pape François !

Par cette image, j’accorderai beaucoup de grâces aux âmes. Que chaque âme ait donc accès à elle. (570)

        Dans notre vocation de Serviteur de la Miséricorde, nous sommes attachés au tableau de Jésus miséricordieux pour lequel Jésus a promis de nombreuses grâces. Chacun d’entre nous a pu en faire l’expérience de façon plus ou moins forte. Nombreux sont les témoignages de grâces reçues par le biais de cette image (petites images ou grand tableau) qui nous ont été transmis au cours des missions ou par courrier : grâces de conversion, de paix, de joie, de réconciliation, etc… la miséricorde rejoint chacun ! Cette image est avant tout le symbole de la consolation, une consolation destinée à tous ceux qui « affaiblis par la souffrance ou le péché pourraient être tentés de céder au désespoir » comme l’a souligné le Bienheureux Pape Jean Paul II. En effet, Jésus a dit à sainte Faustine : « Par cette image, j’accorderai beaucoup de grâces aux âmes ; que chaque âme ait donc accès à elle. » (570) et encore « Je promets que l’âme qui honorera cette image ne sera pas perdue. Je lui promets aussi la victoire sur ses ennemis dès ici-bas, et spécialement à l’heure de la mort. Moi-même, je la défendrai comme ma propre gloire. » (48) Il lui dit également : « Je donne aux hommes un vase avec lequel ils doivent venir puiser la grâce à la source de la miséricorde. Ce vase, c’est cette image avec l’inscription : « Jésus, j’ai confiance en toi ! » (327)

         Forts de ces témoignages et des promesses de Jésus, nous avons envisagé de rendre ce tableau encore plus accessible et de permettre au plus grand nombre de recevoir des grâces. De plus, Jésus a précisé : « Je désire qu’on honore cette image, d’abord dans votre chapelle, puis dans le monde entier. » (48) le monde entier… c’est-à-dire au préalable dans chaque maison ! Dans une maison, il est facile d’inviter pour un temps de prière, un voisin, une connaissance, un ami, un membre de sa famille, une personne qui ne viendrait pas d’emblée à l’église !

       En outre, à la lecture de l’évangile, nous voyons Jésus se rendre dans diverses maisons et à chaque fois, la miséricorde se manifeste ! Il rentre dans la maison de Simon et André et guérit la belle-mère de Simon atteinte d’une forte fièvre (Mc 1, 29). Dans une autre maison, une femme grecque, syro-phénicienne vient le prier de libérer sa fille de l’emprise du démon, ce qu’il accomplit, touché par la foi de cette femme (Mc 7, 24). Il prend son repas chez Zachée qui se repend publiquement et décide de changer de vie (Luc 19, 9) et c’est chez Matthieu que Jésus déclare «  C’est la miséricorde que je veux et non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler les justes mais les pécheurs. » (Mt 9, 13) Nous le voyons également pardonner les péchés et guérir un paralytique, ressusciter la fille de Jaïre ou encore enseigner longuement ! Enfin, dans une maison toutes portes closes, Jésus apparaît vivant, ressuscité à ses disciples ; il leur apporte la paix et leur donne le pouvoir de pardonner les péchés (Jn 20, 19-23). C’est ainsi que de maison en maison, la miséricorde se répand !

En choisissant de faire cheminer ce tableau, nous permettons à la miséricorde divine de se répandre, tel un feu follet de maison en maison, de ville en ville, de région en région et ainsi dans toute la France et au-delà en touchant de nombreuses personnes sur son passage !

C’est une grande œuvre d’évangélisation par la miséricorde que nous réalisons avec vous et avec tous ceux qui accueillent ce tableau !

Pour recevoir un tableau-pèlerin, contactez-nous au téléphone :

+33 (0) 6 52 70 83 80

 

Au service de la Miséricorde Divine en actes, en paroles et par la prière.