Ce que vivent les Serviteurs

Les activités :

  •  Les Fraternités Miséricorde

Les membres des Serviteurs de la Miséricorde d’un même lieu géographique peuvent cheminer en petites fraternités pour approfondir les grâces de la miséricorde portées par le mouvement et ainsi approfondir la vie de sainteté.

Chaque Fraternité se retrouve une semaine sur deux pour un temps de louange puis de partage sur la Parole de Dieu qui nous parle de la miséricorde et sur la parole fondatrice du mouvement correspondant à la demande du Christ à Sainte Faustine

  • La Fraternité de Coeur

Les membres des Serviteurs de la Miséricorde âgés, handicapés ou malades ou ceux qui ne peuvent faire partie d’une Fraternité Miséricorde sont reliés à la Fraternité de Cœur. Ils intercèdent pour le monde et prient particulièrement aux intentions du mouvement et à toutes celles qui sont confiées au mouvement. Ils sont informés de la vie du mouvement par un bulletin (envoyé par mail ou poste).

  •  Les propositions du mouvement

Les membres des Serviteurs de la Miséricorde sont invités à participer aux diverses propositions du mouvement (cf. § vie du mouvement).

  •  Les temps de rencontre

En cours d’année, quelques temps de rencontre sont proposés pour se former ou approfondir la spiritualité de la miséricorde.

  • Le bulletin

Tous les deux mois, le bulletin des Serviteurs de la Miséricorde présente différents articles : compte rendu de missions, témoignages, vie de l’Église, formation, spiritualité de sainte Faustine, etc… Il est envoyé par mail ou par poste aux membres du mouvement.

  • La méditation mensuelle

Le premier de chaque mois, une méditation d’un verset de la Parole de Dieu et d’un extrait du Petit Journal (appelée Parole de Vie et de Miséricorde) est envoyée à chacun pour faciliter son cheminement spirituel dans la grâce de la miséricorde et en communion avec les autres membres du mouvement.

  •  La prière

En devenant membre du mouvement, les Serviteurs de la Miséricorde s’engagent :

– à prendre un temps d’adoration du Saint Sacrement au moins une fois par semaine,

– à prier l’Heure de la Miséricorde au moins une fois par semaine, de préférence le vendredi,

– à réciter le chapelet de la Miséricorde tous les jours,

– et se confier à Marie en récitant le chapelet tous les jours.

  • Le don

Les membres des Serviteurs de la Miséricorde sont invités à verser un don chaque année pour participer aux frais de fonctionnement du mouvement et aux frais d’apostolat. Le montant minimum est revu chaque année. Cependant, cette participation ne doit pas représenter un obstacle.

  • Le cheminement

Toute personne désireuse de vivre de cette spiritualité peut demander à devenir membre des Serviteurs de la Miséricorde pour un an renouvelable.

 L’adhésion

Son engagement spirituel et son soutien financier manifesteront son appartenance. En renvoyant son bulletin d’adhésion :

.elle devient membre de la Fraternité

.elle reçoit la méditation mensuelle,

.elle reçoit le bulletin et est informée de toutes les activités du mouvement dans le  monde et elle reçoit les intentions de prière confiées au mouvement par mail ou bulletin,

.elle est invitée aux rencontres,

.elle devient « relais des Serviteurs » sur sa paroisse en faisant connaître  l’apostolat du mouvement.

 L’engagement

 Certaines personnes peuvent souhaiter s’engager plus radicalement dans le mouvement. Il s’agit alors d’un engagement solennel qui se fait au cours d’une eucharistie selon un cérémonial, lors d’un week-end des  Se rviteurs de la Miséricorde. Pour s’engager solennellement, il faut:

. être adhérent du mouvement et à jour de sa cotisation.

. avoir une vie sacramentelle et de prière selon ce qui est indiqué ci-dessus,

. désirer prendre une part active à la mission du mouvement en respectant son charisme (ce qui a déjà été manifesté par des actes concrets), c’est-à-dire désirer propager la  miséricorde par des actes, la parole et la prière,

. désirer servir au sein du mouvement selon ses charismes propres,

. s’engager à suivre la formation proposée par le mouvement.